Personne âgée désignez la personne de confiance


La personne de confiance

Bien vieillir tout en restant chez soi, voilà le souhait partagé de la plupart des seniors. Pour vous assurer une vie sécurisée et confortable, vous disposez de plusieurs solutions d’assistance. C'est simples à mettre en place, définitives ou provisoires, ces solutions s’adaptent facilement à vos besoins.


Modalités

La désignation de la personne de confiance est réalisée par écrit. Le senior peut donc la révoquer et la remplacer à tout moment s’il souhaite désigner quelqu’un d’autre. Il lui suffit de rédiger une nouvelle déclaration, de la dater et de la signer. Lorsqu’il désigne une personne de confiance à l’occasion d’une admission à l’hôpital ou au cours d’une hospitalisation, la désignation n’est valable que pour cette période.


Assister et Conseiller

La personne âgée peut désigner une personne de confiance pour l’assister et la conseiller lors de ses entretiens médicaux. Il peut s’agir d’un parent, d’un ami, du conjoint. La personne âgée peut aussi communiquer à la personne désignée ses directives anticipées. C'est une déclaration écrite qui précise les souhaits de la personne quant à sa fin de vie, et prévoit ainsi l’hypothèse où elle ne serait pas en capacité d’exprimer sa volonté le moment venu.


Opérations bancaires

La personne âgée peut donner procuration à un proche pour réaliser toutes ses opérations bancaires à sa place. La procuration bancaire est un document officiel remis à la banque, dans lequel la personne âgée titulaire du compte désigne un mandataire. Celui-ci est autorisé à utiliser la carte bancaire, signer des chèques, opérer des virements, honorer les factures, retirer de l’argent liquide au distributeur. Toutes les opérations sont autorisées sur tous les comptes sauf sur le contrat d’assurance vie.


Directives anticipées

Une évolution du rôle de la personne de confiance en fonction de l’état de santé de la personne âgée. Tant qu’il est capable de manifester sa volonté, la personne de confiance conseille et assiste, sans avoir le droit de parler en son nom ni de la représenter. Si les capacités mentales de la personne âgée se dégradent, la personne de confiance transmets les directives anticipées que la personne lui a précédemment confié. La personne de confiance est consultée en priorité pour arbitrer sur les décisions, avec la famille et les équipes médicales.



Faîtes votre demande de devis en ligne

Votre besoin

Rappel express

Indiquez votre téléphone ci-dessous.
Nous nous chargeons de vous contacter dans les plus brefs délais.